Complémentaire du jeu de capoeira...

LES INSTRUMENTS

 

 

Le berimbau, instrument d’origine africaine, composé d’un arc et d’un fil métallique appelé arame* tendu sur le bois, et d’une calebasse. On utilise une baguette de bois pour frapper le arame en rythme et un caxixi*. Instrument symbolique dans la capoeira. Trois catégories de berimbau existent selon leur son. Le berra-boi ou gunga a un son grave. Le medio ou gunga a un son médium. Le violinha ou viola est le plus aigu des trois. 

Le pandeiro est un instrument de percussion du Brésil. Importé par les Portugais, il est recouvert d’une peau fine et de cymbalettes. Très riche, il accompagne les joueurs de capoeira mais aussi de samba (pagode de Rio).

 

L'atabaque est un instrument de percussion utilisé dans le candomblé* et la capoeira. Cet instrument d'origine africaine ou arabe est un des premiers instruments qui furent introduits dans le jeu de la capoeira. L'instrument se présente comme un long tambour de forme conique, sa base est souvent posée sur un support. Un seul atabaque est utilisé dans la capoeira mais on en utilise trois au moins dans le candomblé. Bien qu'étant un instrument puissant, il faut prendre garde à ne pas couvrir les autres instruments.

 

L’agogô est un instrument d’origine africaine, constitué d’une ou plusieurs cloches en bois ou en métal, reliées entre elles et frappées au moyen d’une baguette.

Le reco-reco est un instrument de percussion et d’accompagnement dans la musique latine. Il est constitué d'un corps en bois ou en gourde taillé en dent de scie et à forme variable.On y produit des sons à partir d'une baguette frottée contre les "dents". Il fait penser à un croassement de grenouille.

 

Le caxixi (prononcer ca-chi-chi) est un instrument de percussion constitué d'un panier clos en forme de cloche, à fond plat, contenant des graines ou d'autres éléments de petite taille. C'est un idiophone, comme les maracas, utilisé de la même manière : en le secouant.

On trouve des caxixis en Afrique et en Amérique du Sud, particulièrement au Brésil. Les indigènes croient que le caxixi attire les esprits bénéfiques et chasse les mauvais.

Dans la musique de la capoeira, le caxixi est joué en même temps que le berimbau. En Afrique de l'ouest, il est utilisé par les chanteurs, souvent en même temps que les tambours.

LES RYTHMES & LES CHANTS

 

Le berimbau est l’instrument qui domine et mène le jeu dans la roda, le jeu du capoeiriste son style et son rythme s'adaptent à la musique jouée par la bateria qui, elle, s'accorde au berimbau gunga. Le berimbau donne le rythme aux autres instruments de percussion (atabaque, pandeiro, agogo… vu au préalable) et aux frappements de main qui sont destinés à encourager les joueurs et à rassembler l’énergie ; il peut arriver qu’une forte énergie provoque la cassure de l’arame (corde du berimbau).

 

C’est ce que l’on appelle les toques.

Le débutant qui souhaite apprendre à jouer l’instrument de la capoeira le « berimbau » peut s’aider de cette méthode simple et facile pour commencer.

 

DAN : cabaça non posée (sur le ventre) + pierre non posée (sur le fil)

DIN  : cabaça non posée + pierre posée

   +   : pierre posée légèrement sur le fil pour obtenir un grésillement (tchi)

  ++  : on double le grésillement (tchi-tchi)

Partenaires

 

Téléphone : Présidente 06 49 81 65 78

Secrétaire : 06 20 08 50 10 (Breth Alfortville)

06 84 16 59 59 (Aurore Charenton-le-Pont)

                            

Mail : cadenciadejogar@gmail.com

  Site développé par l'ASSOCIATION SO CAPOEIRA - Copyright © 2020 CADENCIA DE JOGAR - Tous droits réservés